Soirée sur les « dérives thérapeutiques, dérives sectaires et déontologie »
Etaient notamment présents lors de cette intervention le vice-président ainsi que la secrétaire générale du CNOMK, Mr Jean-François DUMAS et Mme Pascale MATHIEU, la secrétaire générale d’info-sectes Aquitaine Mme Martine AMELINEAU et son président Maître Daniel PICOTIN. Les discussions sur ce thème semblaient nécessaires de par l’augmentation du nombre de praticiens, de techniques non conventionnelles à visée thérapeutique et de formations débouchant sur des qualifications non validées. Les promotions, notamment sur internet, la multiplication des colloques et salons sont des vecteurs de recrutements professionnels, d’embrigadement des personnes vulnérables et de commerce de produits ou méthodes souvent non validées scientifiquement.
Ont été rappelés dans un premier temps les devoirs déontologiques des MK en la matière, à savoir l’engagement d’assurer aux patients des soins consciencieux, attentifs et fondés sur les données actuelles de la science et l’interdiction de toute pratique de charlatanisme.
Ont notamment été mises en avant certaines dérives thérapeutiques comme la « fasciathérapie, », la   « kinésiologie», ou encore le « biomagnétisme ». Il a été rappelé que ces méthodes thérapeutiques n’ont pas été éprouvées, ne font l’objet d’aucun consensus par les pairs de la profession et peuvent faire courir des risques aux patients, notamment de perte de chance.
Les instances ordinales se mobilisent aujourd’hui pour prévenir ses professionnels des risques de ces dérives thérapeutiques, pouvant parfois amener à des dérives sectaires. Elles recommandent à ces derniers de s’en tenir à des actes conformes au décret du 8 octobre 1996 relatif aux actes professionnels et à l’exercice de la profession de MK ainsi qu’au Code de déontologie. En effet, le MK ne peut proposer à ses patients, comme étant salutaire ou sans danger, un produit ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé. La profession n’est toutefois pas fermée à une éventuelle évolution des pratiques, à condition que ces dernières soient reconnues comme efficaces sur le plan de la recherche scientifique. Cette discussion s’intègre alors dans un cadre plus général qui est d’inscrire la formation de masso-kinésithérapie dans un cadre universitaire afin d’avoir accès à la recherche scientifique.
L’association Infos-sectes Aquitaine, dont le but est « de participer à la protection de la liberté de l’Homme et de s’opposer à toute action collective ou individuelle qui tend à pénétrer, domestiquer ou asservir les esprits », a souhaité attirer l’attention des MK face aux dérives sectaires constatées particulièrement dans le domaine de la santé. C’est pourquoi elle a d’ailleurs lancé une campagne de prévention le 19 septembre dernier afin de prévenir l’ensemble de la population et d’éveiller leur vigilance face à la vulnérabilité physique et psychologique des jeunes et des personnes fragiles, proies faciles pour les milieux sectaires. Elle a notamment précisé lors de cette soirée la conduite à tenir pour les MK qui soupçonnent un confrère ou un autre professionnel de santé d’être engagé dans une dérive sectaire ou  qui sont face à un patient qui semble avoir été approché par un mouvement sectaire.
Enfin Maître PICOTIN, ayant  notamment défendu les reclus de Monflanquin et les victimes de Robert le DINH alias TANG, a souhaité donner un point de vue judiciaire et attirer l’attention sur les risques pénaux d’ « abus de faiblesse » que fait courir la manipulation mentale, ses conséquences inéluctables et les dégâts psychologiques occasionnés. Face à l’augmentation croissante de l’emprise mentale et l’absence de réponses juridiques efficaces, il est partisan de la création « d’un délit de manipulation mentale » autonome.
Le Conseil de l’Ordre, qui a pour objectif de promouvoir l’honneur de la profession, s’est associé à cette démarche et souhaite aujourd’hui prévenir les risques auxquels sont exposés ses professionnels de santé.

Auteur : Le CDO - Vendredi 13 décembre 2013




Soirée d'information organisée par le CDO de Gironde du 30 novembre 2017
Attention ! Nombre de places limité
S'inscrire par mail à : cdo33@ordremk.fr     avant le 25 novembre 2017
Auteur : Le CDO - Vendredi 17 novembre 2017

RPPS Répertoire Partagé des Professionnels de Santé
Qu'est-ce que cela change pour vous à partir du 5 Décembre 2016 ?

Auteur : Le CDO - Lundi 28 novembre 2016

Edito septembre 2015
La rentrée 2015 est marquée par la publication au Journal Officiel du décret et arrêté datés du 2 septembre 2015 précisant les nouvelles modalités de la formation initiale préparant au diplôme d'état de Masseur-Kinésithérapeute.
Auteur : Le CDO - Dimanche 24 janvier 2016

Le conseil national dénonce le rapport de la Cour des Comptes
Le Conseil national dénonce une approche uniquement quantitative des soins de kinésithérapie par la Cour des Comptes.
Auteur : Le CDO - Jeudi 17 septembre 2015

ACCESSIBILITE
Document actualisé
Auteur : Le CDO - Mardi 7 juillet 2015

Accessibilité
L'administration a mis en ligne un outil de diagnostic gratuit sur un site dédié à l'accessibilité.
Cliquez sur cabinet médical.
Auteur : Le CDO - Mardi 21 avril 2015

ANNUAIRE PROFESSIONNEL:PRUDENCE ET RESPECT DE LA DEONTOLOGIE

De nombreuses sociétés commerciales sollicitent les masseurs-kinésithérapeutes libéraux afin de figurer sur des annuaires.

Ces propositions souvent gratuites au départ s’avèrent très
fréquemment payantes par la suite voir déloyales ou frauduleuses.

La Gironde semble actuellement la cible d'un organisme qui a déjà fait l'objet de condamnation. Cette société entretient la confusion avec les Pages Jaunes. Soyez prudents avant de renvoyer quoi que ce soit.
Auteur : Le CDO - Lundi 30 mars 2015

L'EXAMEN DES CONTRATS: L'ETENDUE DE LA MISSION DU CONSEIL DE L'ORDRE.
L'exercice de la Masso-kinésithérapie, sous quelque forme que ce soit, doit faire l'objet d'un contrat écrit (CSP L.4113-10).
L'ordre a été investi par la loi d'un pouvoir de contrôle pour éviter que les masseurs-kinésithérapeutes ne concluent des contrats portant atteinte aux principes de moralité ou d'indépendance qu'exige l'exercice de la profession.
L'article L.4113-9 du code de la santé publique, rendu applicable aux masseurs-kinésithérapeutes par l'article L.4321-19 du même code, énonce que chaque praticien a l'obligation de communiquer au conseil départemental auprès duquel il est inscrit, les contrats qu'il signe dans le cadre de l'exercice de sa profession.
Nous aurons le plaisir de vous recevoir le MARDI 27 JANVIER lors d'une soirée, au siège du CDOMK de gironde ,consacrée aux contrats pour vous donner de plus amples informations à ce sujet et répondre à toutes vos questions.
Auteur : Le CDO - Dimanche 11 janvier 2015

L'accessibilité des cabinets libéraux est elle une obligation légale?
OUI c'est la loi n°2005-102 du 11 février 2005 qui l'impose et le décret n°2006-555 du 17 mai 2006.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000819417&dateTexte=&categorieLien=id

Les locaux des professionnels de santé ouverts aux patients sont des établissements recevants du public(ERP).
Les ERP sont classés en 5 catégories.Les cabinets d'exercice libéral sont des locaux de professionnels de santé,des ERP classés en 5eme catégorie et sont donc soumis au respect des règles d'accessibilité.Il appartient donc à chaque professionnel de s'assurer de ce respect.
Auteur : Le CDO - Vendredi 12 décembre 2014

Projet de réforme de la formation initiale
L'ordre pleinement mobilisé pour l'avenir des Kinésithérapeutes.
Auteur : Le CDO - Mercredi 29 octobre 2014

Stationnement à Bordeaux
Renouvellement partiel du CDOMK de la Gironde
Communiqué du CNOMK 22.01.2014 - Réforme de la formation
Soirée sur les « dérives thérapeutiques, dérives sectaires et déontologie »
Les organisations de kinésithérapeutes claquent la porte des discussions techniques sur la réforme des études
Le stationnement à Bordeaux
Réingéniérie Formation : Communiqué du CNO du 8 juillet 2013
Rapport de l'Académie de Médecine sur les thérapies complémentaires dont l’ostéopathie
Déclaration des bassins auprès de l'ARS
Arbitrages / niveau de sortie universitaire des MK
Publication du zonage
Polémique sur la bronchiolite
Handisport Gironde
Protocole de sécurisation des profes-sionnels de santé
Bronchiolite : le CNOMK communique
Le Développement Professionnel Continu








 



Conseil Départemental de l'Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes de la Gironde - 182 rue Achard 33300 BORDEAUX cdo33@ordremk.fr